Carabine Baikal MP512

Vue generale de la Baikal MP-512 V2

Puissance : 7,50 joules
Vitesse : 173 M/S
Calibre : 4,5 (.177)
Prise en main : Ambidextre
Système : Ressort simple
Armement : Basculement du canon

 Autant la série des cometa C100 est classique, autant la MP-512 est innovante. On aime ou on n’aime pas, mais elle nous a convaincu.

La première impression que dégage cette carabine est franchement bonne. On retrouve tout de suite les caractéristiques d’une arme Baikal. Un design innovant servi par une réalisation certes rustique, mais sans faille.

Autant on pourra trouver une esthétique digne de la Russie soviétique au MP53M, autant la MP512 appartient au monde moderne avec un design vraiment sympa et digne des meilleures carabines (Gamo whisper X entre autres).
Aussi novatrice visuellement que la IJ61, elle est beaucoup plus classique sur le plan mécanique.

Construction :

La crosse synthétique englobe complètement le mécanisme. Il faut noter qu’à la différence de beaucoup d’autres, la fixation de la crosse se fait avec des inserts en acier dans le plastique. Cela rend le montage beaucoup plus solide et surtout, il est démontable facilement pour l’entretien et le graissage.

D'ailleurs, l’impression globale que dégage cette arme est plus proche d’une carabine standard que d’une carabine à air comprimé.

Detail du pontet et du vissage des coques plastique de la baikal mp512

En plus d’être costaude, la crosse a quelques astuces supplémentaires, comme des grenadières directement moulées dans la masse, ou encore le sabot de crosse démontable qui permettra de ranger des plombs ou du petit matériel.

La chambre et la hausse de la Baikal MP-512

Pour compléter cette bonne impression, on trouve trois inserts en résine douce aux endroits stratégiques. Ils améliorent vraiment la prise en main. 

organes de visée :

Le guidon fixe est protégé par un tunnel surmoulé qui recouvre le bout du canon et contribue à donner un côté « sérieux » à cette carabine à air.
La hausse est réglable en hauteur et en dérive grâce à un mécanisme à vis.

Tir :

L'armement se fait en brisant le canon. Le mouvement ne pose pas de problème et ne provoque aucun bruit suspect. À la livraison, les zones de la chambre et de l'articulation sont très généreusement graissées. Le gras, c'est bien, mais sur la nôtre on risquait le cholestérol. Malgré cela, c'est quand même plaisant de voir le soin qu'ils mettent pour expédier les carabines.

La sécurité se met en place dès que l'on arme la carabine. Pour la déverrouiller, il faut actionner le levier qui se trouve sous le pontet, devant la détente. Il est un peu raide, mais ce n'est pas un mal dans la mesure ou c'est une carabine d'initiation.

En revanche, la détente à bossette est ferme, mais agréable (20/30 N). Au tir, l’arme se comporte très bien et n’a quasiment pas de recul. Tout cela concourt à faire de jolis groupements.

l'embout "bouchon" de la Cometa forain

Conclusion

La baikal MP 512 est une arme légère, avec un mécanisme tout acier, doté d'une crosse synthétique à toute épreuve. Elle vous assurera de nombreuses heures de plaisir

Bien qu'un peu raide à l'armement au début, elle s'assouplira à l'usage. Alors si son esthétique ne vous rebute pas, allez-y, elle ne vous décevra pas.

 
Poids : 2,8 Kg..
Longueur : 105 Cm
Longueur canon : 45 Cm

Voir la Baikal MP 512 sur le site de l'armurerie Roussel